Méthode d’évaluation des populations de campagnols des champs

 

Méthode indiciaire

La méthode indiciaire consiste à détecter la présence des campagnols par l’observation des traces que ces derniers ont laissées sur le sol, elle est très corrélée avec la densité réelle des individus piégés. C’est la méthode officielle (arrêté interministériel du 14 mai 2014) qui permet, en plus de la surveillance, de justifier la décision du traitement chimique quand c’est nécessaire.

Elle présente l’avantage d’être simple et rapide. Par contre, il faut la pratiquer sur un terrain avec une végétation basse non gênante pour l’observation des traces.

  • Pratique de la méthode indiciaire en culture Herbacée : grandes cultures, cultures fourragères, productions de semences, cultures légumières, prairies…

Pour la surveillance du niveau des populations, il est préférable de pratiquer cette méthode dans les cultures sensibles (fourragères, porte graine et autres avec travail superficiel) et les zones refuges. Cette dernière consiste à parcourir la plus longue diagonale de la parcelle en notant à chaque intervalle de 5 m la présence ou l’absence d’au moins une trace de campagnols (feuilles coupées, disparition des pieds, fèces, terriers avec couloirs d’accès en activité). Cette observation se fait en un seul passage

La note d’infestation correspondra au rapport du nombre d’intervalles de 5 m avec présence d’indice sur le nombre total d’intervalles de la diagonale parcourue.

Densité (%) = Nombre intervalles + / Nombre intervalles observés (+ et - )

  • Exemple :

Diagonale de 165 m (33 intervalles) avec présence d’indices de campagnols dans 8 intervalles. La densité relative des campagnols est =8/33= 0.24 (arrêté interdit le traitement chimique à partir de 0.3 et 0.5 dans le cadre d’un contrat de lutte avec l’OVS)

  • Pratique de la méthode indiciaire en arboriculture

Dans les vergers ou les pépinières cette méthode est pratiquée selon le même principe que la méthode utilisée ci-dessus. Cependant, l’observation est discontinue et se fait dans des placettes dont le nombre est variable selon la surface de production. Chaque placette correspond à 4 intervalles de 5 m de long chacun. L’observateur parcoure la placette en recherchant les indices de présences sur 1,5 m à sa gauche et à sa droite. Une note type absence ou de présence d’indice est obtenue pour chaque intervalle de 5 m.

Intérêt :   - Pas de nécessité de piégeage

  - Gain de temps

  - Changements d’échelle

 

 

Contraintes :

  - espèces sans indices ou indices masqués (Te/At)

  - saisons (hauteurs de l’herbe<10 cm)

  - conditions climatiques (pluie, sécheresse, soleil…)

FREDON POITOU-CHARENTES

2137 route de Chauvigny

86550 Mignaloux Beauvoir

Téléphone : 05.49.62.09.64

Fax : 05.49.62.73.56

Courriel : accueil@fredonpc.fr

Fédération REgionale de Défense contre les Organismes Nuisibles de Poitou-Charentes

2137 route de Chauvigny, 86550 MIGNALOUX-BEAUVOIR

Tél : 05.49.62.09.64 – Fax : 05.49.62.73.56
http://www.fredonpc.fr/

SIRET : 319 139 549 000 38 – Code APE : 9412 Z

 

N° de déclaration d’activités 54860083286

O.V.S. Végétal Poitou-Charentes – Membre de F.R.E.D.O.N. France, réseau des F.R.E.D.O.N. et F.D.G.D.O.N.

FREDON Tercé

FREDON POITOU-CHARENTES

Go to link